Archive
Recherche des tags
Restez connecté
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Posts récents
Please reload

Please reload

Nouvelles règlementation au Machu Picchu à compter du 1er juillet 2017

30/06/2017

Le site archéologique du Machu Picchu, ce célèbre héritage de la population Inca au Pérou, attire des milliers de touristes chaque année. Mais si vous avez prévu d'y aller prochainement, voici de nouvelles règles que vous devez connaître.

 

 

A compter du 1er juillet 2017 et pour une durée de 2 ans, le gouvernement péruvien a lancé un nouveau système :

  • Les visites au Machu Picchu seront divisées en deux groupes dont voici les horaires

    • Groupe 1 – Le matin : 6h – 12h

    • Groupe 2 – Après-midi: 12-17h30

Tout le monde doit quitter les lieux avant la fin de sa tranche horaire

Le Machu Picchu ne sera donc plus accessible pour une journée entière, vous allez devoir choisir entre le matin ou l’après-midi.

Le nombre d’entrées par jour reste le même (2500 entrées) mais ces deux horaires différents permettent de fluidifier la visite du site et préserver la qualité de celui-ci.

  • Toute sortie est définitive. Il est interdit de sortir et d’entrer à nouveau au Machu Picchu, sauf en cas de force majeure.

  • La taille d’un groupe guidé est limitée à 16 personnes maximum

  • Guide obligatoire sur le Machu Picchu

Vous devrez maintenant entrer et sortir du site avec le même guide attitré.

  • A partir de maintenant, il y aura 3 circuits principaux suivis par les guides sur la citadelle du Machu Picchu, avec quelques variations, à discuter avec lui (selon votre forme physique, envie du groupe, etc.). Les visiteurs ne pourront plus marcher où ils veulent puisque seuls ces 3 circuits sont autorisés.

  • Exception faite le Wayna Picchu, la montagne Machu Picchu, l’Inti Punku (La porte du Soleil), le Puente Inka (Pont inca) ou le touriste pourra se déplacer librement sans guide

 

Ces limites ont été créées afin de contrôler le nombre croissant de visiteurs suite à un avertissement de l'UNESCO prévenant le gouvernement que le site pourrait, dans quelques temps, être classé dans les lieux en danger si rien ne change.

Ces restrictions seront testées sur les deux prochaines années. Suite à cela, le gouvernement prendra alors une décision. 

Please reload